L’histoire . . .

Le Vase d’Anduze & La Poterie de la Madeleine


Posséder un Vase d’Anduze façonné par la Poterie de la Madeleine, c’est détenir un peu de la passion de la famille Bimar, une famille avant-gardiste qui a redoré le blason d’un vase ancestral à travers tout l’Hexagone et les plus belles capitales du monde.

La ville d’Anduze a construit sa renommée mondiale de capitale de la poterie depuis le 17e siècle, avec la fabrication du Vase d’Anduze.
Inspiré des vases italiens de style Médicis, le Vase d’Anduze est orné de guirlandes de fruits et de fleurs, avec une taille imposante tout autant qu’harmonieuse.

Tourné à partir de la terre des Cévennes avec force et finesse par la main de l’homme, le Vase d’Anduze est le fruit d’un savoir-faire acquis par des artisans talentueux. Plusieurs potiers le signèrent : Louis Bourguet, Castanet, Clauzel… et les écussons familiaux sont encore reconnaissables de nos jours. Le plus ancien datant de 1782 est celui du célèbre Jean Gautier. Celui-là même qui imposa ce vase ornemental dans les plus belles demeures et châteaux du sud de la France.

La Poterie de la Madeleine a renoué avec le passé tout en restant fidèle à la tradition artisanale du Vase d’Anduze. Savoir-faire et respect d’authenticité lui ont permis de se hisser au premier rang des ateliers de fabrication des Vases d’Anduze dont l’identité originelle made in France est préservée.


Savoir-faire . . .

Un art qui a de la vie ne reproduit pas le passé ; il le continue.
Auguste-Rodin 1840-1917

C’est dans les années quatre-vingt que La Poterie de la Madeleine fait renaître de ses ateliers le Vase d’Anduze en rééditant le modèle de Jean Gautier.
Silhouette, guirlande en chapeau de gendarme, estampille : toutes les spécificités originelles qui caractérisent le Vase d’Anduze y sont réunies dans le respect d’une fabrication traditionnelle et grâce à une fine maîtrise des patines anciennes. La Poterie de la Madeleine fait ainsi renaître dans ses ateliers, l’art des potiers du 18e siècle. Les mêmes techniques sont travaillées avec brio et la terre est modelée avec le même amour.

Vincent et Guillaume Bimar explorent de nouvelles finitions, de nouvelles formes, de nouvelles couleurs. A force de remettre l’ouvrage cent fois sur le métier, La Poterie de la Madeleine innove en permanence : première à créer les finitions cérusée, ivoire et patine au succès phénoménal ;

Première à casser l’émail pour donner l’aspect vieilli tellement raffiné, première à oser de nouvelles formes associées à des couleurs dynamiques…
La célèbre estampille frappée à l’effigie de la Poterie de la Madeleine, constitue un modèle de référence dans le monde entier grâce au Vase d’Anduze bien sûr, mais plus seulement. La Coupe d’Anduze ronde et joviale dans sa robe patine ancienne a bénéficié d’une renaissance dans ses ateliers. Le Bac à Oranger se découvre une nouvelle vie avec ses quatre faces en terre émaillée… Les créations contemporaines, telle le Mazagran, soulignent les entrées et distinguent les allées des plus belles demeures de par le monde.


La Poterie de la Madeleine excelle incontestablement… d’ailleurs, depuis 2013 elle est labellisée par l’Etat pour l’excellence de son savoir-faire. Un signe de reconnaissance qui la conforte dans son état d’esprit du détail bien fait.